I-

 

TEN COMMANDMENTS FOR A GLOBAL HUMANISM

(Dr. Rodrigue TREMBLAY)

 

1- DIGNITY & EQUALITY : Proclaim the natural dignity and inherent worth of all human beings.

 

2- RESPECT FOR LIFE & PROPERTY : Respect the life and property of others.

 

3- TOLERANCE & EMPATHY : Practice tolerance and open-mindedness towards the choices and life styles of others.

 

4- SHARING : Share with those who are less fortunate and mutually assist those who are in need of help.

 

5- NO DOMINATION : Use neither lies, nor spiritual doctrine, nor temporal power to dominate and exploit others.

 

6- NO SUPERSTITION : Rely on reason, logic and science to understand the Universe and to solve life's problems.

 

7- CONSERVE : Conserve and improve the Earth's natural environment—land, soil, water, air and space—as humankind's common heritage.

 

8- NO WARS : Resolve differences and conflicts cooperatively without resorting to violence or to wars.

 

9- DEMOCRACY : Organize public affairs according to individual freedom and responsibility, through political and economic democracy.

 

10- EDUCATION : Develop one's intelligence and talents through education and effort.

__________________________________

© All rights reserved:

The Code for Global Ethics: Ten Humanist Principles

Prometheus Books,

(ISBN: 978-1-61614-172-1), 2010.

 

 

COMMENTS in English :

 

1.

[Humanists] maintain that a new humanistic global ethics needs to be developed if the future is to be bountiful. Rodrigue Tremblay eloquently defends this form of rational humanism. We need to work together, he recommends, if we are to contribute to the continued amelioration of human life on the planet. He prescribes ten basic principles embodied in a code of global ethics to guide us. … Dr. Tremblay points out in this book that we need to abandon selective moralities concocted in the infancy of the species. We need to move to a higher plane in which all members of the human family are treated equally as persons, “ends in themselves,”—as Immanuel Kant postulated in his second categorical imperative. The salient point that is evident today is the urgent need to bring a universal ethical code into fruition.

Paul Kurtz, American philosopher

 

2.

Is it necessary to be religious to act morally? Dr. Rodrigue Tremblay's answer is no. In this thought-provoking book, Tremblay promotes a humanist philosophy and ideals as they apply to personal living and to public decision-making in an open, just and democratic society. When people say they believe in religion, they usually mean they believe in a moral standard for themselves, their children and society in general. Obviously, most people prefer to live in a moral world than in an amoral or immoral one. The Code for Global Ethics outlines a progressive and modern code of global ethics summarized in ten general and universal humanist rules without reference to a religious worldview or paradigm.

Trafford Publishing

 

3.

This is an absolutely fantastic, unapologetic dose of reality. It lays out a very clear picture of ten vital, humanist principles to live by. In great detail, using examples we can all understand, this book explains the pitfalls of religious thought when designing and living by a moral code. In many terrifying ways, organized religion always has and always will push humanity through mazes of violence and war, justifying death and destruction in its wake. This book explains how religion is completely unnecessary in crafting the perfect moral code and is, in fact, a detriment to the development of a more perfect moral code.

I couldn't believe how perfectly this system fit with my own philosophies. Every page was so full of perfect, sound rationale, that I now want to go out and buy thousands of copies and just start passing them out on the streets. The American political system now is so shaky, and is now teetering back on the brink of religious fundamentalist conservative thought, that the public is allowing its own intellect to be hijacked by the Tea Party and their radical anarchist views, that I do seriously fear for our future as a nation. I truly believe that unless the United States returns to the humanist principles of the Founding Fathers, we are in a collapsing system.

Amy Bailey

 

4.

This is an important book that should be read by everyone. Yet it is easy to read, speaks to the heart of the problems we face and offers solutions that bring hope. Never in humanity's history have humans been so affected by events happening half a world away. Over consumption in one part of the world results in severe shortages or pollution elsewhere. Our hunger for more and more "cheap" stuff creates toxic environments and social upheaval in countries far away. However, the air pollution resulting from the manufacturing of that stuff reaches us eventually just as surely as social inequity eventually leads to wars.

If we are to start solving the urgent and important problems we face, we need a code for global ethics. This book offers behavioral imperatives that can work just as well in India and China, as they can in Canada and the USA. They address corporations as well as governments and people. It offers a roadmap for humanity to come to terms with complex issues in a peaceful way.

Dr. Tremblay's book emphasizes equality and dignity of all human beings and recommends tolerance and respect for others. While most of us agree that these are admirable qualities, we also understand they cannot exist unless "others" share a basic philosophy with us, for one cannot respect or tolerate a bully. That basic philosophy is at the heart of "The code for global ethics" which is why it should be read by all world leaders. It offers the best chance I can think of for humanity to work together to solve the urgent issues we all face.

Vitale

 

5.

Truly fascinating and engaging! This review is from: The Code for Global Ethics: Ten Humanist Principles (Hardcover) This is an impressive book. I have read a lot about ethics, but this is the first time I come across a set of humanist principles so clearly spelled out. I give this book a 5 star appreciation. In fact, I keep it beside my bed at all the time. And when I have a free moment, it's gratifying to read new passages. The selection of quotations at the beginning of each chapter is illuminating. The reader has the impression that great historical figures (philosophers, scientists, poets, writers, artists, entertainers, and political figures) are discussing between themselves as the author outlines his humanist principles. I always feel entertained by these great minds. “The Code for Global Ethics” is a keeper to be read time and again. It's a great source of wisdom. I recommend it to everyone.

Robert C. Brown

 

6.

I have read Dr. Rodrigue Tremblay's book - The Code for Global Ethics, Ten humanist principles.

During the evening of March 16, 2011, I presented a résumé to members of a secular humanist society in Calgary. During the evening of March 27, I did that again before a group of unitarians and humanists at the Unitarian Church of Calgary. That church is going to feature a discussion of the book at its regular Sunday morning service on April 3rd.

My two presentations appeared to be well received and they stimulated a lively discussion period following the presentation. A number of the members of the audience told me that they were going to obtain the book and read it in its entirety.

In my opinion, it is an excellent book and I recommend it to any person that wants to understand the global humanist approach to the grave moral and ethical problems that confront humanity at this time.

Melvin E. Shannon Q.C.

 

II-

DIX COMMANDEMENTS POUR UN HUMANISME GLOBAL (Dr. Rodrigue TREMBLAY)

 

1- RESPECT & DIGNITÉ : Proclamer la dignité naturelle et l'égalité inhérente de tous les êtres humains.

 

2- RESPECTER VIE & PROPRIÉTÉ : Respecter la vie et la propriété d'autrui.

 

3- TOLÉRANCE & EMPATHIE : Pratiquer la tolérance et l'ouverture d'esprit face aux choix et aux modes de vie des autres.

 

4- PARTAGER : Partager avec ceux qui sont moins chanceux et assister mutuellement ceux qui sont dans le besoin.

 

5- PAS DE DOMINATION : N'utiliser ni le mensonge, ni les doctrines spirituelles, ni le pouvoir temporel, pour dominer et exploiter les autres.

 

6- PAS DE SUPERSTITION : Recourir à la raison et à la science pour comprendre l'Univers et pour résoudre les problèmes de l'existence.

 

7- CONSERVER : Conserver et améliorer l'environnement naturel de la Terre — terre, sol, eau, air et espace — en tant qu'héritage commun de l'humanité.

 

8- PAS DE GUERRES : Résoudre les différents et les conflits par la coopération sans recourir à la violence et aux guerres.

 

9- DÉMOCRATIE : Organiser l'espace public selon des principes de liberté et de responsabilité, en adoptant la démocratie politique et économique.

 

10- ÉDUCATION : Développer son intelligence et ses talents par l'éducation et par l'effort.

_______________________________

© Tous droits réservés: Le Code pour une éthique globale, les Éditions Liber, (ISBN: 978-2-89578-173-8), 2009.

 

 

COMMENTAIRES en français :

 

1.

« Cet ouvrage propose un code universel de droits et de responsabilités devant s’appliquer à tous les individus, qu’ils soient simples citoyens ou dirigeants de pays, de sociétés et d’organisations religieuses. Un tel code repose sur les principes de l’humanisme rationnel dans un monde caractérisé par un rétrécissement géographique et par une plus grande interdépendance politique et économique. On y trouvera aussi, en parallèle, une critique des codes moraux fondés sur des religions sectaires, qui n’ont pas été à la hauteur des attentes de l’humanité dans le passé. Pour nous, l’humanisme repose sur des notions d’idéalisme, de compassion et de tolérance, selon une vision vraiment humaine. Nous espérons apporter ainsi une contribution à cette entreprise toujours à recommencer de construire un meilleur monde pour l’humanité. » Rodrigue Tremblay« Le monde a besoin d’un nouveau code humaniste d’éthique globale. Rodrigue Tremblay défend avec éloquence cette forme d’humanisme rationnel. Nous devons travailler ensemble, recommande-t-il, si nous voulons contribuer à l’amélioration des conditions de vie sur la planète. Il met en avant dix principes fondamentaux dans le cadre d’un code global d’éthique pour nous y guider. »

Paul Kurtz, philosophe américain

 

2.

« Le code pour une éthique globale » est un livre qui fait réfléchir. Partant du constat que les grandes religions et philosophies n'ont pas réussi à instaurer une paix universelle, ni même à garantir à l'ensemble de l'humanité les droits les plus fondamentaux, le Dr. Rodrigue Tremblay s'interroge : quelles sont les causes de cette situation et comment y remédier ? Sans doute fallait-il être à la fois économiste, homme politique et humaniste pour aborder ce problème complexe.

Ayant moi-même écrit un livre intitulé « Religions et développement » (Economica, 1998), j'ai été frappé de voir combien les religions nous influencent, souvent à notre insu. Aussi je ne puis que partager l'analyse du Dr. Rodrigue Tremblay qui finalement présente un livre optimiste : le problème étant posé, l'on a au moins une chance de le résoudre ! Entreprise difficile qu'il résume lui-même en disant « Comment être un humaniste à la fois pratique et optimiste sans être naïf et irréaliste ? ». C'est le sujet qu'il développe dans son livre. Passionnant.

Xavier Couplet, philosophe français

 

3.

Le livre du professeur Rodrigue Tremblay arrive à point. C'est une réplique magistrale à la montée du fait religieux dans le monde, avec tous les intégrismes et tous les fanatismes qu'elle charrie. C'est bien sûr le cas dans certains pays musulmans où le wahhabisme grassement financé se meut en terrorisme, mais aussi aux États-Unis où la religiosité s'accompagne d'un esprit guerrier immoral. "Le Code pour une éthique globale" ne fait pas que mettre de l'avant les grands principes humanistes de base, mais il montre les nombreuses contradictions morales que l'on retrouve dans les grandes religions monothéistes, ou de tradition abrahamique, comme il les appelle. Au plan de l'éthique, tout au moins, les religions établies sont de vrais couteaux à deux tranchants : leurs codes moraux peuvent tout aussi bien inspirer la charité et le respect d'autrui qu'à lui trancher la gorge. Aucune des religions dites "révélées" n'a vraiment réussi à se libérer complètement de cette dualité morale. Telle n'est pas le cas avec la pensée humaniste universelle. Ses principes ne souffrent point d'exceptions; ne se limitent pas à un groupe humain en particulier; et, ne varient guère lorsqu'on passe de l'éthique individuelle à l'éthique publique. C'est véritablement un livre qu'il faut lire et méditer.

Lecteur (France)

 

4.

Si le chiffre dix n'est pas sans rappeler le décalogue, là s'arrête toute comparaison avec la religion. Le code Tremblay (pour une éthique globale) est essentiellement humaniste et se définit par opposition aux morales religieuses. La nouveauté de l'approche est de faire reposer, du moins en partie, les problèmes politiques et économiques tels les guerres, les génocides, la surpopulation et les pandémies, sur des causes morales. «Ce sont des problèmes globaux qui exigent une solution globale reposant sur une morale globale», affirme l'économiste.

S'il reconnaît la contribution des religions au développement des civilisations, Rodrigue Tremblay estime par contre que «les concepts moraux tirés de la pensée religieuse moyenâgeuse sont fondamentalement inadéquats pour les temps modernes, alors que le monde est de plus en plus en plus intégré et interdépendant, que la planète semble se rétrécir et que les problèmes planétaires requièrent des solutions planétaires, écrit-il. De tels codes moraux relèvent d'une autre époque, quand l'horizon géographique des regroupements humains était bien circonscrit et quand les règles morales de survie étaient plus rudimentaires et plus cruelles.»

Il reproche notamment à ces codes traditionnels leur position ethnocentriste axée sur la morale du groupe ainsi que ce que l'on pourrait appeler une «éthique à deux vitesses» selon que la morale concerne l'individu ou le pouvoir politique; la combinaison de ces deux éléments conduit inévitablement aux affrontements. «Il n'y a pas de science ethnique, mais chaque ethnie a par contre son code moral; il faut tendre à ce que la morale soit aussi universelle que la science, affirme t-il.

Les principes que propose le professeur sont ceux de la dignité et de l'égalité, du respect de la vie, de la tolérance et de l'ouverture d'esprit, du partage, de l'anti exploitation, de la raison, de l'écologie, de la paix, de la démocratie et de l'éducation. Plus spécifiquement, il cherche à compléter la règle d'or de tous les codes d'éthique - traiter les autres comme on voudrait être traité - en y ajoutant le principe d'empathie qui est «la capacité de se mettre à la place des autres et à agir en conséquence.

Au niveau des structures politiques, l'économiste propose un système constitutionnel mondial dont les membres, contrairement aux ambassadeurs onusiens, seraient élus au niveau national. «L'organisation mondiale à faire pourrait être à l'image du Parlement européen.» Cette organisation devrait assurer une meilleure gouvernance mondiale et disposer de pouvoirs exécutoires qui s'appliquent à toutes les nations, quelles que soient leur taille et leur influence.

Un tel programme est-il réaliste? «L'humanisme n'est pas une utopie, répond Rodrigue Tremblay. Il peut être développé avec un peu de bonne volonté et un système d'éducation qui inculquerait aux enfants du monde entier les grands principes du code de l'éthique globale.»

La réflexion de Rodrigue Tremblay a reçu un hommage élogieux de la part de Paul Kurtz, président-fondateur du Council for Secular Humanism et instigateur du Humanist Manifesto 2000, qui signe la préface. -Un livre à lire qui vient à point nommé.

Daniel Baril, anthropologue, auteur du livre La Grande Illusion, Comment la sélection naturelle a créé l'idée de Dieu, (2006).

 

 


© 2000 - 2017 powered by
Doteasy Web Hosting